Martine et Olivier ALLAIS

Chambres et table d'hôtes dans les Hautes Corbières

Rando-Pêche en Andorre - septembre 2011

Publié le mardi 04 octobre 2011


Randonnée pêche de fin de saison 2011 en Val d'Incles

Après une saison estivale très occupée avec les chambres d'hôtes, on s'était programmé une petite escapade de 3 ou 4 jours en Andorre en cette fin septembre 2011.

Nous avions déjà visité le coin une semaine en 2004 en plein été et puis à nouveau 2 jours fin septembre 2010. Cette dernière fois nous avait poussés à recommencer l'expérience cette année.

Fin septembre on est vraiment hors saison pour Andorre qui depuis 20 ans s'est reconverti en gigantesque usine à ski. Les infrastructures hotelières ont poussé comme des champignons après la pluie et même si elles affichent des étoiles à qui mieux mieux, elles sont obligées de brader les prix pour essayer de faire un peu de remplissage. Concrètement, pour 3 nuits avec petits déjeuners au Somriu Galanthus à l'entrée du val d'Incles on a payé 120 euros dans un hotel qui fait payer ses chambres près de 200 euros la nuit en saison hivernale !

Soldeu est placé à l'entrée du Val d'Incles qui dispose d'un potentiel de randonnées pour 3 ou 4 jours accessibles en 5 minutes depuis l'hotel. Ca change des 4 heures de voiture dans la journée pour aller pêcher à la journée depuis chez soi. Cerise sur le gâteau, au retour à l'hotel, on a accès à un étage complet de l'hotel avec sauna, hammam, spa et tout çà pour nous seuls car le mardi soir nous étions carrément la seule chambre occupée de l'hotel ...

Mardi en début d'après midi, un petit arrêt au magasin de pêche du Pas de la Case Pesca Aventura pour acheter les permis journaliers et le ticket no-kill pour l'acotat des Pessons et direction le port d'Envalira pour fuir le supermarché andorran.

Passons maintenant concrètement aux itinéraires parcourus.

Cirque des Pessons

Ce cirque c'est celui qui s'offre à vos yeux une fois passé le port d'Envalira

Le départ de la balade s'effectue au parking de la station de Grau Roig et il faut remonter une piste de ski pour atteindre en 30 minute l'estany Primer où se trouve un restaurant d'Altitude. Il est possible avec un 4X4 d'atteindre ce restaurant en voiture, ce qui peut être intéressant en cas de randonnée plus longue ( Montmalus ... )

Cet étang est en no-kill et il est à cette époque entouré d'herbiers sur 3 côtés. J'essaie un petit coup en mouche sèche et j'accroche rapidement une fario de 40+ que je laisse tranquilement se décrocher en donnant du mou à ma ligne avec mouche à ardillon écrasé. Je vois plusieurs sécimens de fario dans la gamme 50/60 mais il est déjà presque 16h et les autres lacs nous appellent. On contourne cet étang par la gauche et on suit un balisage rouge/jaune pour remonter vers le fond du cirque et découvrir successivement 7 lacs significatifs.

Un petit diaporama avec la carte et les étangs visités successivement :

Nous n'avons pas eu le temps d'aller au dernier ( Cap del Pessons ). Ces étangs semblent inégaux pour la pêche, dans le 4ème il y avait tellement de vairons que même en posant ma mouche à 25 m elle était immédiatement saisie par un vairon ! Dans le 6ème j'ai vu peu de poissons mais de taille respectable ( > 50 cms ) et quand j'ai enfin réussi à en convaincre un en sèche, il a pris ma mouche tellement lentement qu'en ferrant, je lui ai oté de la gueule ... Sinon peu d'activité de surface et les saumons semblaient en route pour le frai.

Sur une des photos on voit le pic de Montmalus. Pour aller au lac du même nom, il faut franchir le col à la gauche du pic et redescendre de 300m. L'itinéraire ( collada de Montmalus ) est fléché à partir de l'estany primer. Cet étang semble avoir bonne réputation. Ce sera pour une autre fois.

Cabana Sorda et Anrodat

Départ sur la route du Val d'Incles. Un panneau à gauche est bien visible. On remonte le pré puis un sentier bien marqué et agréable mène en 45 minutes au dessus de la forêt. Encore une demi heure et nous voilà à la Cabana Sorda au pied du pic de la coume de Varilles ( cette paroi qui semble infranchissable du côté français ). Hélas l'étang est artificiellement abaissé pour cause de travaux et le peu d'activité de surface est le fait de petits saumons de fontaine. Après une pause on repart donc vers Anrodat en restant à peu près de niveau et là on découvre un très joli petit étang avec pas mal d'activité de surface mais toujours de petits saumons.

On ne monte pas à l'estany de l'isla qui dans mon souvenir est peu profond et on attaque la descente ( raide ) sous Anrodat pour rejoindre le sentier principal du port d'Incles ( port de Fontargente ).

Juclar

Deux étangs très connus que je n'avais jamais visité. Départ du pont de la Baladosa au fond de la vallée d'Incles. Ca commence doucement par une route quasi carrossable puis après un pont et une aire de pique nique çà monte raide dans la gorge du ruisseau descendant des lacs. Arrivée en 1h30 environ au petit mur du barrage. Passage un peu avant par une stèle et 5 pierres commémoratives de l'accident d'hélicoptère qui s'est produit ici en juin 2011. Le premier lac est très grand avec des bords assez raides et difficile pour un moucheur. L'accès au 2ème lac se fait par un sentier chaotique en 30 mn. Très joli lac mais pas d'activité de surface j'aurais du passer en ligne plongeante car en en repartant j'ai vu un joli saumon de fontaine roder ...

Coll dels Isards

Pour le retour à la maison, avant d'arriver au Pas de la Case, arrêt au premier virage au dessus du Pas et départ le long des pistes vers l'étang de les Abelletes. 10 mn quasiment sans dénivelé. La bassine à truites de bassines ! puis montée vers le Coll dels Isards qui est un point de passage vers la France et la haute vallée du Campcardos. Je voulais reconnaitre cet itinéraire pour aller un jour essayer les Passaderes par cette voie. Nous remontons en 1h jusqu'en haut d'un télésiège mais absorbé par notre effort, nous manquons le sentier un peu avant sur la gauche. Je rejoins donc seul le col en passant par de gros éboulis où quelques cairns me laissent penser que je ne suis pas le premier à me tromper. Du col, on ne voit pas les Passaderes mais une descente et un autre col bien marqué vers la vallée du Campcardos et la porteilla Blanca. Redescente par le vrai chemin bien plus sympathique que l'aller puis vers les Abelletes ou je tenterai ma chance sans succès et fin des hostilités

Et la pêche dans tout çà ?

Pas grand chose mais à ceci plusieurs explications, je suis parti avec une canne à mouche et je n'ai pêché qu'en sèche sans voir pratiquement d'activité de surface et pêcher l'eau quand il y a très peu de vent et du soleil est rarement efficace. Ensuite on est fin septembre et les poissons surdensitaires déversés en début de saison ne sont plus là, il ne reste que les récalcitrants et les sauvageons ! Le but était quand même de passer du bon temps à randonner et çà c'est réussi, peu de voiture pour aler aux départ de rando et la montagne à nous seuls c'est déjà pas mal ...